2019 - Édition précédente

2019

Palmares

Programme

Jury

Off

Galerie

15

au

18

avril

2019

Voir la bande annonce

Edito

« Les aventuriers ne sont pas sérieux. Ils ne ressemblent pas à l’époque ! Ils ne tirent pas des mines d’enterrement, ils n’affichent pas de tristes figures, ils ne font pas de discours, ils n’ont pas à la bouche les mots « sécurité ! », « modération !» Cela nous repose des experts, des analystes, des hommes politiques, des penseurs et des spécialistes, ces cafards !

Les aventuriers ont des rêves d’enfants. Ils les accomplissent avec des moyens d’adulte. Ils vivent diablement. Parfois, ils meurent. Ils grimpent les montagnes, sautent dans le vide, plongent dans les mers, traversent les jungles. Ils ne théorisent pas, ils agissent. Ils ne tiennent pas en place. Ils vont voir. Des gosses ! vous dis-je. Quelle joie ! Quelle fête ! Car nous sommes lassés des ecclésiastiques laïcs, des modérateurs sinistres, des donneurs de leçons.

Maurice Leblanc, dans son roman L’Aiguille creuse (paru en 1909), brosse un merveilleux portrait d’Arsène Lupin. Le « gentleman cambrioleur » affecte une « gaminerie de geste et d’accent ». Il est gai, il veut s’amuser, il aime la vie, il se fiche des conventions. En outre, il est tiré à quatre épingles. Et Maurice Leblanc nous apprend un mot merveilleux pour exprimer cet appétit des choses : il écrit qu’Arsène Lupin possède « le primesaut ». Voilà le synonyme de l’aventure : « le primesaut ».

C’est le printemps de l’action, la jeunesse de la vie, l’amour du monde. Avoir le primesaut c’est prendre des risques, courir la Terre, saluer la nature, faire des choses inutiles, contempler le ciel, épuiser son corps, se dépasser inconsidérément, tirer la langue au conformisme et ne surtout pas respecter les doses prescrites.

À Val d’Isère, tout le monde aime Arsène Lupin.

Aventure et primesaut ! »

Sylvain Tesson

Palmares

L'aigle d'or de l'aventure

OURS, SIMPLEMENT SAUVAGE

Réalisation : Vincent Munier & Laurent Joffrion

L’Aigle d’Or c’est LE Grand Prix du Fesival, une récompense ultime pour les réalisateurs et aventuriers. Ours Simplement Sauvage, par le photographe animalier Vincent Munier fait preuve d’une grande beauté. Il utilise toutes les palettes de l’art cinématographique, qu’il maîtrise à la perfection, et propose un plaidoyer, d’une douceur immense pour la coexistence entre l’Homme et l’animal. Elisabeth Quin, présidente du jury, explique le choix : le film, splendide et poétique, se caractérise par la lenteur, un rythme qui nous soigne.

Voir le teaser

Ce film propose une immersion dans les décors vertigineux de la Cordillère Cantabrique, au Nord de l’Espagne. Il offre une expérience naturaliste  inédite à la rencontre de l’ours des falaises. Dans le sillage de cette figure animale, emblématique et récurrente, nous découvrons des milieux naturels aux vibrations primitives, où faune et flore sont les témoins d’une nature préservée. Sur les pentes de ce massif vivent aussi le Loup gris, la Loutre d’Europe, le Vautour fauve ou la Mésange noire. Tous contribuent à restituer cette impression d’écrin originel dans lequel l’Homme a aussi sa place. Le propos du film repose sur les discours croisés de quatre personnages, français et espagnols, ayant une vision intime du monde sauvage. Il nous questionne sur notre rapport à la nature et d’une possible harmonie.

Prix Espoir Hiventy 2019

ESTRELLAS DEL SEMAFORO

Réalisation : Margot Cami

Hiventy est le nouveau nom du groupe Monal rassemblant Monal (ex CMC et LVT), RGB, Digimage et Mediadub, acteurs incontournables de la prestation de services dans l’audiovisuel en France et à l’international depuis plus de 30 ans. Hiventy propose une offre complète de solutions haut de gamme dans tous les domaines de l’audiovisuel et du cinéma: post-production & restauration, sous-titrage & doublage, distribution tous formats. Hiventy est heureux d’être un partenaire historique du Festival International du Film Aventure & Découverte de Val d’Isère. Le groupe est fier d’offrir le Prix  Espoir  d’encouragement à la réalisation qui est matérialisé par une dotation de prestations techniques chez Hiventy.

Voir le teaser

«De la Colombie à l’Argentine des circassiens ont choisi la rue comme lieu de rencontre, de création et d’espace scénique. Leur parcours est hors du commun et leur mode de vie diffère des normes sociales établies. Ils défendent un mode de vie alternatif en se produisant au carrefour. Les étoiles du feu rouge ont des destins qui s’entrecroisent au cours de leur voyage en Amérique Latine. Leurs espoirs et leurs rêves prennent vie jusqu’à traverser un océan…».

 

Le prix alain estève

DERNIERS JOURS A SHIBATI

Réalisation : Henrick Dussolier

Un prix pour la technique, en hommage à l’alpiniste et ancien chef du GMHM Alain Estève. Décerné par le jury il récompense élégamment les Derniers Jours à Shibati du réalisateur Hendrick Dusollier. Le film s’est démarqué par une frugalité technique qui met simplement en œuvre le témoignage et pousse le jury à définir le film en ces termes : « Une pure merveille, le cinéma du réel, le théâtre de la vie. Tout réalisateur de fiction voudrait le créer, et lui, le capte dans le réel ».

Voir le teaser

Dans l’immense ville de Chongqing, le dernier des vieux quartiers est sur  le point d’être démoli et ses habitants relogés. Le cinéaste se lie d’amitié avec le petit Zhou Hong, le petit prince des ruelles animées du quartier, et madame Xue Lian, l`extraordinaire marraine des travailleurs migrants, derniers témoins d’un monde bientôt disparu. Dans cette chronique d’une destruction annoncée, le cinéaste s’est glissé dans les ruelles sinueuses et délabrées de Shibati pour nous montrer ce qui va disparaitre. Zhou Hong et Xue Lian doivent partir vers l’une des milliers de tours anonymes de la banlieue lointaine.

 

Le Grand Prix du Public 2019

LES VOIES DE LA LIBERTE

Réalisation : Mélusine Mallender

A l’entrée de chaque film en compétition, le public reçoit un ticket qui lui permet de voter à l’issue du film pour le Grand Prix du Public. Des urnes notés « pas du tout », « un peu », « beaucoup », « à la folie » sont situées à la sortie du Centre des Congrès pour recueillir les votes. Le comptage est fait au prorata du nombre de spectateur qui détermine ainsi leur « coup de cœur »

Quel